Mode d’emploi

mode d'emploi

 

La Ferblanterie, un collectif d’artistes artisans arts vivants, un lieu de création et d’échanges

un Hangar de 1200m²
35 ateliers individuels et collectifs
– Hall d’exposition
– Plateau modulable
– Cour
– Espaces de convivialité

Un lieu d’expérimentation, un lieu de création et d’échanges de savoir-faire.

• Plus de 60 artistes et artisans résidents

Des ateliers de la Ferblanterie émergent régulièrement des réalisations collectives  dans le cadre d’expositions et d’événements au sein de la métropole ou dans la région, parfois au delà.

La Ferblanterie, un lieu autogéré. La Ferblanterie loue le bâtiment qu’elle occupe à un propriétaire privé et sous-loue aux membres résidents, qui disposent ainsi d’un espace d’atelier. Autonome financièrement, notre collectif ne bénéficie d’aucune subvention. Chaque résidant est signataire d’une charte qui explique notre fonctionnement et s’implique pour la pérennité du collectif.

La Ferblanterie, une gestion partagée.
Structurée en association (loi 1901), la Ferblanterie fonctionne uniquement grâce à la participation de chacun de ses membres en bénévolat. Notre collectif repose sur une gouvernance collégiale. Chacun des membres du collège se propose afin d’assumer la responsabilité juridique de notre structure, sans pouvoir de décision particulier.

La Ferblanterie est un projet collectif, partagé pour la gestion courante des activités de l’association et du lieu en commissions : artistique-événement, fonctionnement, administration. Ces commissions  font vivre le collectif, et permettent de suivre l’évolution du bâtiment, et génèrent de nouvelles initiatives.

Nous nous réunissons régulièrement : en commissions sur des sujets spécifiques, si notre actualité l’exige, et 1 fois par mois en collectif : 1 mois sur 2 en mutualisation des commissions, et 1 mois sur 2 lors du  »Comité Organisationnel » où chacun est invité à prendre part aux grandes décisions et à débattre de questions générales et des perspectives souhaitées pour la continuité et le développement de notre collectif. Plus 1 fois par an lors de l’assemblée générale.

Situation. En zone urbaine, jouxtant le périphérique, métro à proximité. Enclave du quartier populaire de Lille-Sud, situé hors du périmètre du centre de la ville, et comprise entre 2 boulevards de sortie de ville. Plan d’occupation des sols en aménagement. Ville en proie aux processus immobiliers.

Quartier en mutation. Bientôt la cité de l’artisanat en face et décathlon prenant la suite de 3 années d’implantation d’un camp roms. Réaménagement complet du quartier, équipement culturel d’une nouvelle proximité, un peu plus loin bientôt gigantesque centre commercial et le commissariat central mis en place en 2004.

Quelques pistes

Nous recevons régulièrement des demandes d’ateliers auxquelles nous ne pouvons répondre, l’ensemble des espaces étant occupés. Nous pouvons nous réunir avec qui souhaiterait monter un projet similaire. La mutualisation étant le coeur fondateur du projet, nous ne pouvons que conseiller de s’associer à plusieurs, et d’entamer des démarches de création d’une association, de mise en commun pendant plusieurs mois des sommes nécessaires à un emménagement (en général 3 mois à verser, loyer, caution, frais d’agence). Ceci étant entendu pour un location, les pistes de mise à disposition et d’occupation sans titre étant également à étudier. Les bâtiments commencent à se faire rare sur la métropole, il encore temps…

Background pattern
Colors
Layout style